Ventilation : coûts et solutions

La qualité de l’air intérieur passe par une bonne aération, avec a minima l'ouverture régulière des portes et fenêtres, notamment l’hiver. La ventilation naturelle basée sur les seuls ouvrants et des grilles d'aération n'est toutefois en pricipe pas suffisante.

 

traitement de l'air

 

 

La ventilation naturelle

Encore présente dans les vieilles maisons, la ventilation naturelle joue un rôle important dans le confort de la maison, en améliorant l'hygiène et en évacuant certains polluants comme les COV. Elle permet également d'éviter l'apparition de moisissures dans les pièces humides comme les salles de bain.

Les vertus et les limites de l'aération

L'aération, avec ou sans ventilation, permet de renouveler un air vicié : ouvrir la fenêtre, installer des aérateurs tels que des grilles d'aération de fenêtre par exemple), utiliser une VMC, etc. Toutefois, l'air extérieur est souvent chargé de Composés Organiques Volatils (COV), gaz d'échappement, fumées et autres polluants atmosphériques, et il est peut être trop sec ou trop humide.

Prix, réglementations et aides de l'Etat

Réglementation relative au traitement de l'air

En France, l’arrêté du 24 mars 1982 relatif aux équipements et caractéristiques thermiques des bâtiments d’habitation a imposé l’installation de systèmes de ventilation dans tous les logements.

Les constructions nouvelles sont soumises à la RT 2012, laquelle exige une bonne perméabilité de l’enveloppe du bâtiment. Il n'est par exemple pas possible de poser une ventilation mécanique ponctuelle (VMP) dans un logement neuf.

Devis pour la ventilation

Le puits canadien est un système écologique qui utilise l'inertie du sol pour rafraîchir ou pré-chauffer un logement. La température du sol étant à peu près constante toute l'année entre 10 et 15°, l'air y est réchauffé ou refroidi selon la saison, puis insufflé dans la maison.

Installer un ventilateur de plafond

La Ventilation mécanique contrôlée